Vivre avec l’iPhone 3G en attendant l’iPhone X

Catégories Lifestyle, Tech
iPhone 3G - Léonard Lahmi

Hey ! 🙂 il y a quelques jours mon smartphone Android (dont je ne dirai pas la marque ici mais pour lequel j’avais écris un article sur ce blog) qui m’avait été offert par la marque en question, m’a à nouveau lâché ce week-end, mais cette fois-ci, définitivement.  Mais cette fois-ci j’ai utilisé tous mes téléphone de secours sauf… mon bon vieil iPhone 3G !

Et comme je vais commander l’iPhone X je me suis dis : Pourquoi dépenser à nouveau de l’argent alors que j’ai encore un smartphone (de la pomme qui plus est) sous la main ? Je me suis donc lancé ce défi : Tenir jusqu’au 3 Novembre avec mon iPhone 3G, le temps de recevoir mon iPhone X (en espérant que je le recevrai bien à cette date là, car d’après de nombreuses rumeurs ce ne serait pas gagné…)

Et c’est comme ça que je me suis lancé ce défi. Car ça m’arrive des fois de me lancer des défis bizarres ! C’est rare mais ça arrive Ainsi j’ai préféré synthétiser différents points qui m’avaient semblé être intéressants, les voici :

 

L’interface utilisateur de l’iPhone 3G : Elle prend un sacré coup de vieux !

Concernant l’interface, il vaut mieux oublier beaucoup des gestes que l’on connait à l’heure actuel, et il faut dire qu’en terme d’expérience utilisateur c’est assez difficile, mais on s’y habitue progressivement. Du coup il faut oublier la réalité augmentée, les assistants personnels comme Siri ou encore Google Assistant Là on est tout seul ! Seul avec son téléphone, plus de Ok Google, de Dis Siri, là tu peux dire ces termes tu passes pour un fou haha

 

iPhone 3G - Léonard Lahmi

Mais encore une fois, on peut voir tout le chemin parcouru, et c’est plutôt impressionnant ! Déjà à l’époque les icones éteient propres, claires et bien designées. Après il faut dire que le patch des notifications étaient très…visibles on va dire.

 

L’app store sur l’iPhone 3G : C’est pas facile tous les jours

Il faut dire ce qui est, la vie n’est pas simple dans un app store lorsque l’on a un ancien téléphone… Pourquoi ? Car beaucoup d’applications ne prennent pas en charge un ancien OS, comme celui de certains ancien iPhones ! Dans ce cas-ci, l’iPhone 3G est sous iOS 6.0, ce qui permet déjà de télécharger d’anciennes applications comme Facebook, Messenger, ou encore Linkedin !

Beaucoup de jeux ne sont ainsi pas accessibles, ou tout simplement ne prennent pas en charge d’anciens OS. Mais d’autres un peu plus modernes et actuelles comme Whatsapp, Snapchat ou ne serait-ce même que Feedly… Il vaut mieux oublier. En fait, on ne peut que télécharger des applications qui ont la possibilité d’être encore ouvertes aux anciens OS. C’est une belle décision, et il faut espérer que cela pourra encore durer.

Car oui côté applications, on revient sur les interfaces d’autrefois ! Fini le material design, l’interface utilisateur travaillée, le minimalisme de certaines applications, là on revient aux versions d’il y a 4-5 ans pour certaines d’entre elles ! C’est assez particulier car quand on regarde avec le moment présent, on peut s’apercevoir qu’il y a eu un grand chemin parcouru et de belles itérations en terme de fonctionnalités et de design.

Du coup il faut se restreindre au stricte minimum et utiliser d’autres éléments (tablettes, ordinateur…) pour compenser.

iPhone 3G - Léonard Lahmi

J’aimerais bien, il a l’air top mais… je ne peux paaas !

Vitesse et fonctionnalités de l’iPhone 3G

Il faut dire ce qui est, c’est lent si on compare à un smartphone actuel ! Après il faut remettre les choses dans leurs contextes, à l’époque c’était le top du top en terme de composants. Pas de snapdragon 835 ou encore Apple qui faisait ses propres puces Bionic. C’était beaucoup plus soft à l’époque avec du recul.

En terme de fonctionnalités du coup on avait un appareil photo assez basique, pas de capteurs d’empreintes digitales, encore moins de caméra avant pour des selfies, des hauts parleurs qui crachent un peu quand on les montent trop haut, mais aussi… l’acceléromètre qui ne peut pas être désactivé ! C’est assez embêtant et cela n’a été réglé que sur la version suivante du téléphone.

 

Les remarques des gens concernant l’iPhone 3G : C’est surprenant, mais on s’y fait

Que ce soit des amis ou encore des collègues qui voient un ancien smartphone, on ne peut s’empêcher de voir leur regard qui dispose d’un mélange d’incompréhension et une volonté de comparaison. Incompréhension envers moi qui utilise ce smartphone, et incompréhension envers eux, qui se demandent comment ils ont fait pour utiliser un smartphone pareil. (je sais pas si tu m’as suivi) Par la suite vient LA comparaison, avec leur smartphone actuel (l’écran, la puissance, le design de l’interface…) et surtout ceux qui ont des iPhones (SE, 6, 6+ ou encore 7, 8) ne s’empêchent ainsi de les poser côte à côte pour voir l’évolution du design, mais aussi de la taille… Et là justement ils se rendent compte du chemin parcouru toute ces années !

 

La recharge et le transfert de données sur l’iPhone 3G : C’est intéressant !

C’est long de pouvoir recharger son iPhone, mais au vu des tests réalisés avec les actuels, avec du recul on peut dire que c’est dans la norme. Lorsque le smartphone est rechargé sur l’ordinateur, ça prend en moyenne une bonne heure et demi pour une recharge de 0 à 100%. De plus, il ne faut pas oublier que dans ce cas, l’iPhone 3G ne prend pas en charge le lightning ! on reste sur l’ancienne connectique.

 

iPhone 3G - Léonard Lahmi

Concernant le transfert de photos, de musique ou de vidéos, on passe par Itunes, qui est encore comme aujourd’hui l’élément central pour l’utilisation d’un iPhone sur un ordinateur. Le débit de transfert ne semble pas avoir subi de variations particulières, et tout se fait très rapidement, que ce soit le transfert de photos comme de musiques.

Après il faut dire ce qui est, les photos et les vidéos ne pèsent pas lourd contrairement à aujourd’hui, du coup c’est sûr, ça va vite.

 

En conclusion

Il n’y a pas à dire, on peut se rendre compte qu’il y a eu un sacré parcours entre l’iPhone 3G et les smartphones actuels. De la caméra à l’interface utilisateur en passant même par la taille de l’écran ! (ça a bien grandi tout ça) Tout a véritablement changé en seulement quelques années, et il n’y a pas à dire, pour le meilleur !

En gros cet article ça me permet à la fois de faire un bilan express sur les évolutions de la façon dont on perçoit nos smartphones  mais aussi pour montrer qu’il y a eu un sacré chemin parcouru en seulement quelques années, que ce soit en terme de design, de specs, et… surtout parce que j’en avais marre de voir des journalistes critiquer encore et encore sur des choses qui sont véritablement futiles !

Que ce soit leur volonté et leur envie bizarre d’écrans borderless, ou encore d’un écran/design qui n’a pas changé… Il faut voir d’où l’on vient pour apprécier cela ! Car on a l’impression que tout le monde veut de la nouveauté, une révolution, quelque chose de nouveau, et ce chaque année. Mais les utilisateurs concernés, au moment où on leur posent la question, ne sont pas en mesure de dire ce que c’est !

Je ne vais pas sortir une phrase toute faite ou encore faire une sorte de morale à deux balles pour montrer et justifier cet article, mais souvent… Il faut parfois revenir en arrière pour apprécier le moment présent.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout !

 

 

 

 

Mélange incroyable de Léonard Hoffstadter et de Sheldon Cooper, je publie des photos sur Instagram et des articles blogs. Je fais mes veilles comm'/market/social media afin d'anticiper les dernières pratiques digitales.

1 commentaire sur “Vivre avec l’iPhone 3G en attendant l’iPhone X

Commentaires fermés.